Hayat : La vie

Dès la naissance, le nouveau-né en Turquie est plongé dans un univers mélodique. A sa naissance le « ezan » le chant de l’appel à la prière lui sera chuchoté à l’oreille droite et donnera le « la » à sa vie qui sera jalonnée de chant.

Aussi, comme dans beaucoup de traditions l’enfance du jeune turc sera rythmée de berceuse que l’on appelle « ninni » en turc. Puis, à leur majorité, les garçons ont le devoir d’accomplir leur service militaire. C’est une période cruciale chez le jeune turc qui marquera officiellement son passage à la vie adulte. C’est pourquoi le départ qui engagera le jeune dans le service militaire est inscrit dans un rituel dont les chants ont une place très singulière. De retour du devoir patriotique viendra le temps de penser au mariage et avec, la recherche de l’âme sœur. Et pas à pas la cellule familiale se constituera au grès de ces coutumes relatées en chant. Cet éternel recommencement sera suivi d’élégies qui traitent de sujets plus graves tels que, les séparations voulues ou subies, la maladie, la mort qui font aussi parties de la vie. Serkan UYAR revisite avec tendresse et émotion ce répertoire de chants traditionnels turcs qui traite de ces thématiques pour nous plonger dans un univers qui au premier regard peut sembler lointain. Mais au rythme de la mélodie bercée par la voix poignante et puissante de Serkan, cette distance se raccourci peu à peu pour nous dévoiler des coutumes chargées de messages universelles.






Agence Française d'Administration des Affaires Artistiques

Ensemble De Caelis